Etude Takumi : Relations entre marques, influenceurs et consommateurs - Tendances Com
Etude Takumi : Relations entre marques, influenceurs et consommateurs - Tendances Com » By Emmanuelle HAINCAUD » Post » Tendances Com
Tendance com


white and purple flower arrangement decor

Le marketing d’influence est une industrie d’un milliard de dollars, qui a augmenté de 300% depuis 2016 et qui est attendu de potentiellement devenir une industrie de 6,5 milliards de dollars cette année.

Une étude Takumi, entreprise spécialisée dans le marketing d’influence sur Instagram, révèle son analyse des relations entre marques, influenceurs et consommateurs. L’étude a été menée auprès de 4000 consommateurs, influenceurs et marketeurs aux Etats-Unis, Royaume-Uni et en Allemagne.

Les consommateurs sont, plus que jamais, influencés par des influenceurs lorsqu’il s’agit des décisions d’achat. Sans surprise, c’est plus que vrai pour les 16-24 ans. 60% affirment que les influenceurs ont quelque chose à voir avec leurs achats sur les six dernières mois. Ce résultat représente 13% d’augmentation chez les consommateurs britanniques qui ont répondu à l’étude Takumi 2018 sur le lien entre Instagram et comportement d’achat.

Plus largement, 17% des 55 ans et plus (Royaume-Uni et États-Unis) disent que la publicité dans les médias sociaux en général impacte leur décisions d’achat – une proportion non négligeable.

Relations entre marques et influenceurs : Confiance ou controle ?

86% des 750 marketeurs sondés ont plutôt confiance dans les influenceurs. L’inverse est moins vrai, puisque seuls 46,6% des influenceurs interrogés font confiance aux marques pour les traiter de manière équitable.

Source: Takumi report

Et surtout, 47% des marques souhaitent avoir un contrôle total sur le contenu produit pour eux, allant à l’encontre de la volonté générale des influenceurs de garder la démarche créative de leur côté.

Source: Takumi report

Relation entre influenceurs et consommateurs : Authenticité ?

L’étude a montré que la majorité des consommateurs du Royaume-Uni (68%), des États-Unis (78%) et de l’Allemagne (61%) ont déclaré qu’ils arrêteraient de suivre un influenceur s’ils découvraient qu’ils avaient promu des modes de vie ou une image corporelle irréalistes ou non durables.

Les consommateurs s’opposent de plus en plus aux influenceurs qui utilisent Photoshop pour modifier radicalement leur corps, leur géolocalisation et leur style de vie. Ils recherchent l’authenticité avant tout.

Source: Takumi report

Relation entre influenceurs et consommateurs : Influence et Confiance ?

Au Royaume-Uni, «une recommandation personnelle de quelqu’un en qui vous avez confiance» a été le facteur le plus déterminant dans le domaine des achats pour près d’un cinquième des personnes interrogées (18%). Ce chiffre est encore plus elevé en Allemagne (25,4%) et aux États-Unis (32%). Cette recommandation personnelle peut concerner toute la famille, des amis ou des recommandations en ligne de forums, de marques ou d’influenceurs.

34% des consommateurs dans chacun des trois pays se disent influencés ou fortement incités à acheter des produits ou des services basés sur le contenu des influenceurs de médias sociaux.

 

En conclusion, les problèmes de transparence, de fraude d’influence et d’évaluation doivent être résolus au fur et à mesure que le secteur évolue. Le marketing d’influence est de plus en plus impactant aux yeux du public, les médias traditionnels façonnant les perceptions de l’industrie et de ceux qui y travaillent. Les consommateurs sont plus avisés que jamais et risquent fortement de ne pas suivre les influenceurs pour le partage de contenu trompeur. Les marketeurs doivent veiller à laisser une certaine liberté de créativité aux influenceurs s’ils souhaitent créer des relations à long-terme.