YAKATAG : Y’a plus qu’à ! Ou presque… - Tendances Com
YAKATAG : Y’a plus qu’à ! Ou presque… - Tendances Com » By Florence BENARD » Post » Tendances Com
Tendance com

Ce sont les soldes et vous avez repéré une perle, LE bon plan de la journée et vous voulez en parler autour de vous, tout de suite, sans attendre ? Évidemment, il y a les bons vieux sites de partages de photos qui pullulent sur les réseaux sociaux, Twitpic, Lockerz et Instagram en tête, mais ils ne vous suffisent plus.

Plutôt que d’éparpiller nos clichés ici et là sur la Toile, sans réel classement, pourquoi ne pas tout regrouper sur une même plateforme? C’est l’idée lancée par Yakatag, le tout premier réseau mobile de Social Shopping ou de « recommandation géolocalisée ».

Échanger des coups de cœur shopping, « traquer » les bonnes affaires et les partager en temps réel avec sa communauté et cerise sur le gâteau, le tout géolocalisé pour ne plus oublier l’endroit de la fameuse Découverte… C’est ce que promet cette application qui permet de tout partager depuis son compte Facebook ou Twitter.


 

En téléchargement libre sur l’App Store et l’Androïd Market, Yakatag surfe sur la tendance de l’esprit de communauté et quelque part, d’exclusivité, chaque produit partagé devenant un sujet de discussion entre utilisateurs, eux-mêmes classés en cinq catégories, du plus au moins influent.

Sur ce dernier aspect, l’expérience étant encore assez nouvelle, seul le temps nous dira si cela a un réel intérêt ou pas.

En plus de la découverte de nouveaux produits et de nouveaux magasins, il est possible de suivre les « shoppers » qui ont le même goût que vous. La géolocalisation est ici un des points forts de ce réseau. Un bémol cependant, cette fameuse plus-value demanderait encore à être affinée, la précision du lieu taggué n’étant pas encore assez intuitive. Le nom de la boutique n’apparaît pas, tout comme l’adresse exacte de la trouvaille. Il faut savoir qu’en France, ce système ne rencontre pas un énorme succès, la question de la vie privée en rendant plus d’un frileux.

Les marques et enseignes s’accrochent tout de même, la perspective de se faire sa publicité via les badges, réductions, offres spéciales en allèchent plus d’un. Yakatag ne devrait pas y échapper, notamment en proposant des réductions dans certains endroits aux membres de la communauté.

A l’usage pour terminer, il semblerait que certains se soient égarés en chemin. Un peu comme un fourre-tout 2.0, on trouve de tout sur Yakatag : une contravention, un nain de jardin, un paquet de cigarettes… Il semblerait que le concept initial de « social shopping » ne soit pas clair pour tout le monde. Le site de recommandation géolocalisée tirerait presque vers un site de ventes d’objets d’occasions sur Internet plutôt qu’un réseau d’échanges de bons plans.

Espérons que cette application qui veut « bouleverser les pratiques du shopping » se recentrera pour rencontrer un succès qui devrait être mérité !