Les entreprises du CAC 40 se font attaquer sur Twitter. | Tendances Com
Les entreprises du CAC 40 se font attaquer sur Twitter. » By Emilie Bramly » Post » Tendances Com
Tendance com

Trouvé sur e-marketing.fr, voici quelques chiffres de la TSN SOFRES sur l’E-réputation des entreprises du CAC 40.

Mais avant de commencer il est important de savoir que 67 % des utilisateurs de réseaux sociaux pensent que la toile a profondément changé la manière dont ils s’informent sur les entreprises

L’internaute a aujourd’hui le pouvoir de répondre et ce chiffre nous le prouve car 44 % disent « aimer » utiliser Internet pour tenter de peser sur le comportement des entreprises, en d’autre terme interagir avec elles pour donner son point de vue qu’il soit positif, négatif ou neutre. D’ailleurs, 9 % des utilisateurs des réseaux sociaux y ont déjà critiqué un patron ou un dirigeant d’entreprise et 21 % ont émis un jugement négatif concernant des entreprises ayant mal agi à leurs yeux.

Les entreprises du CAC 40 ne sont pas exclus de cette tendance au contraire, il s’avère qu’elles sont en première ligne de front.
Sur twitter, elles font souvent l’objet d’un buzz important et plus particulièrement celles qui sont dans les secteurs de l’automobile, de la grande consommation et des télécommunications.

Sur les 42 entreprises testées, huit ont dépassé, sur le dernier trimestre 2010, une moyenne de 350 “tweets quotidiens” :

  1. Renault
  2. France Télécom Orange
  3. Carrefour, PSA Peugeot
  4. Citroën
  5. L’Oréal
  6. Michelin
  7. Danone
  8. BNP Paribas

Les autres entreprises ont suscité entre 100 et 300 “tweets quotidiens” en moyenne chaque jour. Les angles d’attaques sont variés : gestion sociale, offre commerciale, qualité de service, publicité et sponsoring, actualité corporate.

C’est le risque à prendre ! Quand on a un mauvais service après vente, et que l’on a personne avec qui partager son désaroi face à une incompréhention ou une arnaque, la toile devient votre meilleurs amie. Vous savez que vous allez forcément trouver des personnes qui ont vécu la même chose que vous et que vous allez pouvoir y trouver un peu de réconfort, ou des conseils malins. De plus, si votre message est posté sur des lieux stratégiques comme des forum bien référencés ou encore un réseau twitter bien qualifié, il est potentiellement exposé à de nombreux lecteurs !
Mais cela est vraiment préjudiciable pour la marque ? Les internautes s’en souviennent-ils ?

Pour 17 entreprises, le buzz a laissé des traces dans l’esprit de plus de 10 % des internautes français fréquentant les réseaux sociaux, soit plus de 2 millions de personnes.

Mais alors de quelle manière parle-t-on de ces marques ?

  • 26 % des internautes ont entendu parler des entreprises testées en bien
  • 20 % en mal
  • 52 % de façon neutre

Il y aura toujours des attaques des consommateurs pas contents, mais le plus important en e-réputation c’est de savoir ce qu’il se dit sur vous et de pouvoir réagir.