Ceci n’est pas un GIF | Tendances Com
Ceci n’est pas un GIF » By Ayrton Salvador » Post » Tendances Com
Tendance com

Vous souvenez-vous du temps où vous deviez passer par Giphy ou Twitpic pour poster un GIF ? Ce temps est à présent révolu. Depuis le 19 juin, il est désormais possible de poster des GIFs sur Twitter.com et ses versions android, ios.

Gif-Twitter

Successeur du Thaumatrope inventé au début du XIVème siècle (cf image du haut), le GIF est une séquence de plusieurs images tournant en boucle. Très facile à créer, on a beaucoup usé et abusé de ce format à des fins publicitaires.

Sur Twitter, les GIFs sont automatiquement convertis par Twitter au format mp4. Ce qui réduit significativement leur taille (de près de 5 fois grâce aux possibilités de compression) et donc, leur temps de chargement. Pour résumer, on uploade un GIF, ça ressemble à un GIF, mais ce n’est pas un GIF.

Simplissime, on uploade un GIF de la même façon qu’on uploade une photo. Les GIFs apparaissent par défaut comme des vidéos en pause, il faut cliquer manuellement sur l’image pour activer l’animation. Ce qui empêche de générer une pollution visuelle, et de contrôler le volume de données téléchargées.

Cela crée de nouvelles opportunités de communication visuelles pour les entreprises : plus qu’une image, moins qu’une vidéo. Le GIF se positionne entre les deux médias, et propose une animation visuelle minimaliste. Pour oublier cette vision du GIF old school pixellisé et écœurant que vous avez probablement à l’esprit depuis le début de l’article (oui, je sais…), dirigeons-nous vers les réalisations de la photographe Jamie Beck.

Visuel JAmie Beck

A travers ses GIFs de mannequins, de scènes cristallisées dans le temps, et de paysages figés où un détail animé subtile émerge, nous constatons qu’il est possible de faire du GIF un outil de communication élégant et léger.

Le GIF est particulièrement exploitable dans les univers fondés sur l’image, tels que la mode et le luxe (mettre en scène des relookings avant-après, un univers féérique pour un parfum, symboliser la féminité). On imagine aisément des grandes marques saisir l’opportunité de poster des mini-tutoriels d’utilisation de produits, ou de communiquer l’idée d’un produit dynamique/innovant à travers un univers figé. D’un point de vue ludique, n’avez-vous jamais pensé à proposer un jeu-concours consistant à deviner le nombre d’images d’un GIF posté sur votre page ?

Encore une fois, un GIF est simplement composé de plusieurs images qui se succèdent en boucle. Vous imaginez aisément les économies de ressources générées par la création d’un GIF (prendre des photos en rafale), par rapport à la réalisation d’un clip vidéo.

Nous attendons encore Facebook pour compléter la liste des réseaux sociaux ayant ouvert le champs aux GIFs tels Google+ (dès le début), Tumblr et Pinterest.

Et vous, adopteriez-vous le GIF dans la communication digitale de votre entreprise ? Dans quels domaines pensez-vous qu’il est particulièrement exploitable ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.