Adopte un mec, un tourne et manège 2.0

Adopte un mec, un tourne et manège 2.0

adopte un mec logo

Adopte un mec est un service rencontre, un peu particulier. Simon Durning responsable communication à de son lancement en passant par les résultats !

A vous de voir, c’est un beau modèle de lancement sur internet. On ne peut lui souhaiter qu’une longue vie et beaucoup de couple !

  1. Simon, peux-tu nous dire quel est le concept « d’adopte un mec » ?

AdopteUnMec.com est supermarché d’hommes sur internet, où les femmes viennent faire leur shopping. C’est donc le premier site de rencontre féminin. Les hommes qui s’y inscrivent sont relayés au rang d’objet. Et ils ne peuvent envoyer de message aux femmes tant qu’ils n’ont pas été ajoutés au panier, ce sont les femmes qui décident !

  1. Pourquoi un positionnement aussi décalé ?

On souhaitait proposer quelque chose de réellement différent sur le marché de la rencontre. La plupart des sites de rencontres sont froids, peu conviviaux… Et puis les femmes s’y sentent rarement à l’aise : une jolie fille peut recevoir entre 100 et 200 messages par semaine, c’est ingérable. Avec AdopteUnMec on propose quelque chose de plus jeune et plus sexy, où elles se sentent à l’aise et où elles ont envie de revenir.

  1. As-tu des retours expériences utilisateurs Mecs et Filles ? Leurs discours varient-ils ?

Dans l’ensemble tous nos utilisateurs sont très satisfaits et aiment beaucoup le concept. Bon on a quelques petits bugs qui trainent (le site est encore jeune et l’équipe restreinte) donc ça en énerve quelques uns. Mais on a beaucoup de messages d’utilisateurs qui font des rencontres et de couples qui se sont formés. Et ça ça nous fait super plaisir.

  1. Tendances Com’, tente de relater les tendances des stratégies de communication, pourrais-tu nous détailler le plan de lancement ?

Le lancement de site n’a pas été super évident, vu qu’on dispose de moyens très limités. On a donc fait les premières annonces sur un site communautaire privée créé par les 2 concepteurs du site. Et on a aussi fait une vidéo réalisée par un ami, alors que le site n’était pas encore ouvert afin de créer l’attente.
Ensuite on a fait en sorte que les utilisateurs soient amenés à envoyer des invitations à leurs amis par mail, afin de bénéficier d’avantages sur le site. Le bouche à oreille marchant très bien, on a aussi fait quelques événements auprès d’école de communication et de journalisme, et pas mal de soirées « branchées » sur Paris en guise de relations publiques.
On a également fait de la distribution de stickers (beaucoup plus efficaces que les flyers à mon avis), de t-shirts, etc…
Et la presse aussi a suivi. Au départ on a été pas mal contacté pour des télévisions, de la presse, sans même avoir envoyé le moindre communiqué de presse.

  1. As-tu fait du media de masse ? si non pourquoi ?

On a fait aucune campagne, en dehors d’un peu de pub sur Facebook. Tout simplement pour une raison de budget. Tout est fait en interne. Et même si on a été démarché par des agences (rp, web…) pour le moment on gère tout même. Personnellement je sais que j’aimerai bien de temps en temps pouvoir bénéficier d’un point de vu extérieur et de l’expertise d’une agence reconnue, mais on reste patient.

6. Il y a-t-il eu une version beta ? si oui, quel dispositif de Feed Back a été mit en place ?

Au tout début on n’acceptait que 20 inscriptions par jour afin de faire le gros du débuguage. Sur la droite de la page on avait deux boutons « signaler un bug » et « suggestions » avec un récapitulatif de ce qui avait été observé et des propositions faites et retenues. Par la suite, une fois que le site était présentable et suffisamment stable, on a ouvert les inscriptions à tout le monde, en laissant un mail support en cas de soucis technique.

  1. Peux-tu communiquer aujourd’hui sur le nombre d’inscrits ? Si oui combien ?

On communique assez peu sur le nombre d’inscrits car il est en constante progression (entre +1500 et +2500 par jour en fonction des jours de la semaine et des actions qu’on met en place). Donc si je sors un chiffre, au bout de 2 semaines il n’est plus valable. Mais on a dépassé la barre des 200 000 inscrits depuis quelques temps déjà, et on sait que la croissance sera plus forte dès qu’on aura débloqué plus de moyens (principalement grâce à la publicité)

  1. D’après toi qu’est ce qui explique une queue « effet boite de nuit » à l’entrée du service aux heures de pointe ?

Au tout départ c’était pour soulager les serveurs. Aujourd’hui ça permet surtout d’éviter d’avoir trop d’hommes online sur le site par rapport aux femmes, et de mettre en place un marketing de la de rareté. Un peu comme Nintendo avec sa Wii finalement !

  1. Qui sont tes principaux concurrents ? Meetic ? Facebook ? Attractive world ?

En fait on n’a pas tellement de concurrence sur notre tranche d’âge. Meetic est le leader incontesté de la rencontre, mais chez les 18/30 ans il n’a jamais vraiment réussi à séduire une clientèle (trop cher pour des jeunes je pense). Attractive World bénéficie aussi d’un joli buzz en ce moment, mais ils visent des internautes CSP++ uniquement, donc on ne se marche pas trop dessus.
Avec Facebook c’est plutôt une concurrence indirecte. Leurs modules de dating sont pas très pratiques et assez limités, et puis je pense que les gens inscrits sur Facebook n’y vont pas spécialement pour draguer.

  1. En quelque ligne, comment envisages-tu l’avenir de la rencontre en ligne ?

Le marché est aujourd’hui assez fermé. On a vu pas mal de site arriver dernièrement, qui essayent de piquer des parts aux gros leaders européens et mondiaux comme Meetic, Match et compagnie. Mais c’est très complique de s’imposer, et d’atteindre rapidement un seuil critique d’utilisateurs. Il faut des concepts forts, des cibles très spécifiques et assez importantes pour permettre des revenus suffisants. Je pense que la « gratuité » (rien n’est réellement gratuit sur le net) est un modèle qui doit s’imposer. Pour cela il serait temps que les annonceurs rémunèrent la publicité à sa juste valeur… Mais c’est un autre débat !

Related Posts with Thumbnails

6 Comments

  1. Ayant testée le site, la modération est à reconsidérer… Les photos sont en principe validées par les modérateurs du site. Avant de soumettre les photos, un texte avec des consignes sont stipulés dont  » Pas de nudité ou un caractère pornographique (inclus : pas de photo torse nu) ». Et à ma grande surprise, lorsque vous cliquez sur « aide », rubrique de réponses aux questions généralement posées, voici ce que l’on y découvre : « Les photos topless sont tolérées, mais cachez vos sexes ! »… ??? Deux consignes complètement contradictoires ! Il serait peut être bien d’accorder les violons des modérateurs… Deuxième surprise, un peu la cerise sur le gâteau, je tombe sur un profil masculin « topless avec un shorty » bien moulant là où il faut dont les formes sont plus que suggestives… Le best of, on ne voit pas le visage sur la photo ! Où est donc la modération professionnelle ??? On censure le visage mais pas le reste ?!!!…

  2. Un site peu recommandé pour les hommes de plus de 35 ans, ceux de plus de 45, ce n’est pas la peine. De l’argent jeté par la fenetre. Inscrit depuis 1 mois j’ai eu en tout 1 visite et c’était une erreur. Une escroquerie de plus qui s’enrichie sur la misère affective. Les jeunes femmes traitent de pervers ceux qui les « charmes » qui ont à peine 10 ans de plus. C’est la course aux points pour les femmes. Que des photos de play-boys qui ne reflete pas la réalité sociale. Un responsable de com qui arpente les sites de critique pour bonnifier son image. Des affichages en ligne 10 à 30 minutes après s’être déconnecté. Une intolérance maximum, un langage rédactionel dans les annonces en langage sms, des propos insultants  » daleux, pervers, vieux, papy.. etc). Une plainte contre la société detentrice viendra y mettre un terme un jour. Si au premier abord on se laise séduire, l’on déchante trés vite, inutile d’esperer quoi que ce soit de ce site qui rabat sur tous les fronts en se targuant d’être « le site dont on parle »

    Des blocages volontaires si vous ne souscrivez pas d’abonnement. Un moyen de faire du fric. Une expérience qui vous laisse un gout amer. Evitez à tout prix ce site, vous n’y croiserez personne. Les fiches sont maintenues en ne se connectant plus depuis des mois, les mêmes sont toujours en ligne « opératrices du site? » et les mises en avant de membres masculins « tombés du camion » sont des gravures de mode qui ne dépasse pas 25 ans. C’est une fumisterie de premier choix.

    Un Papa célibataire qui a payé pour cette fumisterie

  3. Ce genre de site c’ est de la merde en boite, mais ca marche puisque y’ a de plus en plus de grosse pute
    Faut quand même le dire haut et fort les femmes sont vraiment des sales putains pour aller sur ce genre de site.
    Ah vous voulez adoptez un mec ordures, venez pas vous plaindre quand un mec vous defoncera la gueule ca sera un grand bonheur pour moi.

  4. Quand on va sur ce genre de site, on sait à quoi s’attendre. Mais qui vous dit que ce n’est pas ce que les cibles féminines espèrent?
    Avec un positionnement comme celui là, ceux sont ou les curieuses, ou celles a la recherche du mec du moment ou les nympho, mais surtout pas une fille stable et prête a rentrer dans une relation qui se connectent….

    Tout est une question d’usage encore une fois….

  5. Bah, ça n’est qu’une question de temps avant qu’un geek controlant un botnet (et qui s’est fait rembarrer un peu trop souvent) balance une attaque DdoS sur ce nid à pouffes, et foute en l’air sa base SQL..

    et ça sera bien fait pour leur gueule. :D car ce site ne correspond pas vraiment à l’idée que je me fais de l’égalité des sexes.
    Mais là bizarrement les féministes on les entend pas, traiter les hommes comme des objets visiblement ça choque aucune de ces mal-baisées.. Mais bon, on connait la chanson, elles veulent l’égalité quand elles voient un truc qui les arrange pas, mais quand les choses les favorisent là bizarrement elles serrent les fesses en espérant que ça passe inaperçu. :S

    Ce site aura juste servi à me conforter dans l’idée que ça ne sert à rien d’etre un gars bien, y’a que les serial-dragueurs qui traitent les femmes comme des bouts de viande qui en rencontrent. Le monde n’est pas moral, ça se saurait sinon. :(

  6. Bonjour,

    je viens de lire les commentaires… Je suis choquée par vos réactions et vos mots !

    Évidemment ce site n’est pas un modèle de morale (étant une femme je trouve ça très rabaissant).
    Mais de là à insulter les femmes inscrites sur ce site avec des mots pareils je trouve ça aller un peu loin.
    Les sites de rencontre qui volent je vous en cite à la pelle, les sites de rencontre sur lesquels on trouve des photos dignes de films porno pareil!

    Mais la population de ces sites internet est cherchée par les modérateurs et par les inscrits !

    Alors s’ils veulent s’exhiber, si ces femmes sont capables de publier en ligne de photos d’elles nues et si les hommes sont capables d’accepter d’être des « produits en solde » c’est pas vraiment le soucis des gens qui s’inscrivent juste pour regarder à quoi ça ressemble si?

    C’est juste un point de vu…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>