Une jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir! | Tendances Com
Une jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir! » By Florence BENARD » Post » Tendances Com
Tendance com
Une jonquille pour Curie : faites fleurir l’espoir!

Du 12 au 18 marsl’Institut Curie, fondation privée reconnue d’utilité publique qui associe le plus grand centre de recherche français en cancérologie et un ensemble hospitalier à la pointe de la prise en charge des cancers organise son grand événement caritatif “Une Jonquille pour Curie”.

Cette campagne de mobilisation 2012 se déroule en deux temps pour le grand public :

  • Sur Internet depuis le 1er mars, en plantant des jonquilles dans un jardin virtuel (click gratuit ou avec un don) et en partageant cet instant de jardinerie solidaire sur les réseaux sociaux via Facebook et/ou Twitter
  • A Paris, en participant à la construction d’un tableau végétal

Du 13 au 18 mars 2012, une oeuvre florale et participative sera exposée Place du Palais Royal pour permettre au public de témoigner son soutien à la recherche contre le cancer. Une caravane de 10 bicyclettes avec des remorques « jonquilles » partira ensuite parcourir les rues de Paris. Deux arrêts auront lieu à la Bastille et sur la Place de la République, avec une arrivée Place du Palais Royal, pour aller à la rencontre du public et proposer des jonquilles.

Pendant les 5 premières éditions de l’opération (de 2004 à 2008), ce sont environ 180 000 jonquilles qui ont été plantées, soit entre 30 000 et 50 000 par édition, ce qui n’est pas si mal. D’un point de vue financier, ce sont près de 550 000 euros de dons récoltés qui ont financé, chaque année, un programme de recherche spécifique sur le cancer.

Outre les parrains de l’Institut Curie Amélie Mauresmo et Michel Desjoyeaux, Cendrine Dominguez, Judith Godrèche, Tom Novembre et Ariel Wizman joueront les marraines et parrains de luxe pour médiatiser cette opération printanière destinée à sensibiliser de manière fleurie le grand public aux problématiques de la lutte contre la cancer et le suivi des patients.

Cette année, le but est, évidemment de récolter un maximum de fonds, mais aussi et surtout de relayer cette campagne au plus grand nombre via les médias classiques et les réseaux sociaux. A chacun d’être actif sur le sujet et de faire passer la bonne parole pour multiplier non pas les pains, mais les jonquilles qu’elles soient virtuelles ou non!