Tendance com
NORMAN À TOUT PRIX : Pourquoi les marques s’arrachent le phénomène Norman ?

Vous connaissez sans doute Norman, ce jeune homme de 24 ans qui grâce à ses vidéos délirantes et décalées est devenu un vrai phénomène du web !
Ce qui n’a forcément pas laissé les marques indifférentes.

Filmé par ses propres moyens dans sa chambre, Norman parodie la vie des jeunes d’aujourd’hui.
Facilement relayable, la génération Y a tout de suite adhéré en partageant ses vidéos sur les réseaux sociaux.

Un succès qui n’a pas tardé à attirer un certain nombre de marques à l’affut de nouveaux moyens de faire passer leurs messages et surtout de toucher une cible qui semble les fuirent sur les medias traditionnels : LES JEUNES.
Avec son (désormais) million de fans, ce petit génie 2.0 fait tellement parler de lui que déjà plusieurs marques se l’arrachent.

C’est d’abord la société Orange qui décide de sponsoriser le personnage Norman dans le but de  promouvoir leur offre cinéma « une place acheté, une place de cinéma offerte » auprès des jeunes. Pour l’occasion Norman change de décor, les vidéos ne sont plus tournées dans sa chambre mais dans une salle de cinéma.


Norman fait son cinéma – Ep1 : Les Génériques par Orangefr
Le ton est beaucoup plus sérieux et l’alchimie prend moins… Ses fans Facebook n’adhérent plus et à l’instar de relayer ses vidéos, partage leur mécontentement.
Tentative donc ratée pour la société de télécommunications aux consommateurs vieillissants et qui avait bien besoin de toucher une cible plus jeune.

Mais ça ne va pas freiner l’engouement des marques pour autant puisque Crunch va vite prendre le relais et décider de faire de la web star l’ambassadeur de sa marque à travers le projet « Norman à l’aéroport ». Le projet consiste à sortir Norman de sa chambre et de l’envoyer aux 4 coins du monde suivant les votes des fans Facebook de Norman.

Du brand content, du vrai, du lourd  imaginé par l’agence JWT. Un concept relayé cette fois en média classique dans un spot TV de 35’’ avec un Norman qui invite le chaland à voter pour la destination de son choix. Une immersion totale pour un concept original qui fonctionne bien.

Norman n’est bien entendu pas le seul à capitaliser sur son audience gagné à la sueur de son front. Gonzague l’autre mariole du web est également dans le « business ». Mais quel est le bénéfice réel pour ces trublions du web ? Peut-on dire qu’ils aient vendu leurs âmes aux pubards en manque d’imagination ?

La réponse simple et franche vient directement à l’esprit : pour l’argent, le flouze, les biftons ma bonne dame !
Mais n’ont-ils pas peur que cette damnation publicitaire leurs fasse perdre leurs fans de la première heure ?
Difficile à dire pour le moment, mais point trop n’en faut sous peine de devenir un VRP 2.0 bas de gamme.

 

By Cédric Philippe, Marie Le Rossignol, Justine Pruvot & Camille Gontier

Related Posts with Thumbnails

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Orangina & The VideoStars ! | Tendances Com - [...] pour faire parler d’elle ? On a déjà vu ce phénomène avec la plupart des marques comme Crunch et Orange …
  2. Orange Cinéday – Campagne interactive avec Norman « Nuwave Marketing - [...] À TOUT PRIX : Pourquoi les marques s’arrachent le phénomène Norman [...]