Le 8 by Suchard: quand les marques se dévergondent…

Le 8 by Suchard: quand les marques se dévergondent…

Au temps où les lieux parisiens phares disparaissent, les soirées aux thèmes décalées et improbables font leur apparition.

C’est dans l’ancien « Paris Paris » et le nouveau scopitone que Suchard organisait hier soir une soirée digne de ce nom : le 8 by suchard.

Au programme les péchés capitaux ont été de tous plaisirs.

L’entrée de la soirée s’est faite par les coulisses de ce lieu parisien, qui ressemblaient étrangement à des backrooms…. Le long de ces couloirs des petites salles bien intimistes accueillaient les invités. Des petites salles où régnaient les péchés capitaux.

La salle de l’orgueil : des maquilleurs et coiffeurs professionnels étaient là pour apprêter les invités et les photographier. Vous verrez sûrement une des photos en 4 X 3 dans Paris, puisque la meilleure photo sera affichée dans tout Paris, sûrement pour la pub de SUCHARD.

La salle de la luxure : Kamasuchard : Dans une chambre aménagée digne d’un film sexy, un couple très sympathique avait pour mission de vous expliquer en pratique les positions du kamasutra. Rassurez-vous ils n’étaient pas nus, mais vêtus d’une surprenante tenue de cosmonaute de couleur or luisant ;) .

Une salle défouloire : Basée sur le concept de la démolition party, cette salle vous offrait la possibilité de choisir l’objet que vous souhaitiez parmi un large choix (guitare, poupées, ordinateurs, téléphones) et le briser à l’aide d’une batte de baseball et surtout du grand monsieur qui fait peur mais qui est en réalité tout gentil. (cf photo)

Une serrure de curiosité : lorsque l’on approchait son oeil de la serrure on découvrait une jolie femme entrain de faire un strip-tease.

Un espace paresse : Des gros canapés coussins vous accueillaient, laissant place au visionnage de cette vidéo avec des casques suspendus au plafond.


Le 8 by Suchard
envoyé par Mindshare. – Gag, sketch et parodie humouristique en video.

Le bar était gratuit et composé de 8 cocktails fait à base d’absinthe sauf le numéro 8, » l’avarice » était sans alcool. Ce moment de dégustation aurait pu être parfait si la serveuse avait réussit à servir plus de 5 cocktails en 30 minutes… gratuité oblige.

Bref, c’est pour finir avec une lecture de textes de Frédéric Beigbeder que la soirée s’est conclue avant qu’il prenne les commandes des tables de mixage en diffusant du son bien agréable. Non, non ce n’était pas de l’électro et tant mieux !
Pour ceux qui veulent y faire un tour, il y a la soirée de vendredi soir avec l’event Facebook qui donnera toutes les informations complémentaire.


Amusez-vous !

Backroom

Demolition party

Depuis le coin paresse

strip-tease serrure

Lecture de F Beigbeder

C’est à mon sens une belle initiative de Suchard qui tente de redynamiser leur marque et de se positionner sur une communication aux tendances décalées et impertinentes. Le message de la marque ?
Mangez nos chocolats, même si vous culpabilisez, le péché est parfois agréable et  la soirée en est la preuve. -> pas sûre que ce discours plaisent aux puritains, mais aux branchouillets et branchouillettes parisiens oui !

Il s’agit d’un discours assez osé pour une marque prestigieuse, mais qui assume à 100% ce nouveau coté Trendy Parisiens et qui tente de rajeunir leurs cibles.

Related Posts with Thumbnails

2 Comments

  1. Mhmmmm ça donne envie ! Gourmande va !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>