La publicité Twitter : Mode d’emploi | Tendances Com
La publicité Twitter : Mode d’emploi » By Ayrton Salvador » Post » Tendances Com
Tendance com

 

La publicité est à la mode en ce moment sur les réseaux sociaux.

Après avoir baissé votre reach organique et interdit le likegating, Facebook incite fortement ses utilisateurs à sponsoriser leurs posts en achetant de l’espace média. Les marketeurs s’arrachent les cheveux…

Mais ce n’est pas fini. Dernièrement, Twitter annonce la sortie d’un algorithme destiné à filtrer votre newsfeed et donc baisser le reach organique de vos tweets, et propose en même temps une nouvelle gamme d’achat d’espace média accessible à tous.

Bref, une rentrée irritante pour les Community Managers. Bon, on ne va pas s’apitoyer pour autant, et quitte à être pro-actif on a vous présenter la solution publicitaire Twitter, histoire de rebondir sur quelque chose.

Vendredi dernier à 13h UTC+1 (c’est-à-dire en France), nous avons assisté à un webinar au sujet de la publicité sur Twitter, organisé par la marque elle même.

Un état des lieux avant-après a été dressé par Twitter pour expliquer les changements de son nouveau système publicitaire :

AV AP

Twitter quantifie ainsi 5 objectifs clés et 5 outils de mesure, avec pour argument principal de ne faire payer à l’utilisateur que ce qui marche vraiment, via un Cout Par Action :

CPA

Les 5 objectifs de campagne dans le détail :

générer plus d’abonnés (trouver de nouveaux clients potentiels, faire connaitre son entreprise, élargir son public en amont d’un lancement produit / événement

générer plus de clics vers un site web (augmenter la fréquentation de notre site web afin de générer des ventes et améliorer la visibilité des contenus importants)

générer de l’engagement avec un tweet (stimuler un buzz autour de nos produits/ services, construire et développer une relation client, partager notre expertise et leadership)

générer plus de téléchargements/installations d’une application ciblée (faire la promotion d’une nouvelle app ou mise à jour, augmenter le nombre de téléchargements, encourager les ré-engagements par le biais d’app)

générer plus de leads (établir un listing email afin d’entrer avec les clients potentiels, faire la promotion d’un événement, augmenter le nombre d’abonnements à votre newsletter)

 

Une fois les objectifs établis, l’utilisateur pourra spécifier les détails de sa campagne publicitaire, à commencer par la rédaction de son tweet sponsorisé. Twitter recommande d’ailleurs d’en rédiger plusieurs pour être certain de faire mouche :

R

 

Concernant le ciblage, il vous permet de déterminer avec précision votre audience : vos abonnés, de nouveaux fans, un utilisateur précis, des catégories d’intérêts, des lieux (mais pas par ville), par sexe, exclusion d’un certain public, par équipement mobile, par mot-clé (mais pas par hashtag) :

C

 

Vient ensuite la question du budget. Vous définissez dans un premier un budget maximum quotidien, puis le prix maximum que vous êtes prêt à payer pour chaque nouvel abonné (vous payerez moins que ce maximum la plupart du temps).

T

 

Et enfin, vous pouvez suivre vos campagnes via un tableau de bord qui relève l’évolution de l’indicateur lié à votre objectif (abonnés, clics, engagement, téléchargements, leads).

Au final, Twitter nous propose une solution assez facile d’utilisation, mais encore un peu brouillon puisqu’on ne peut pas encore cibler ses campagnes sur un hashtag donné (un des outils fondamentaux de Twitter), ni cibler par ville (seulement par région et pays).

Pour l’heure, nous attendons des résultats de taux de conversion de campagnes menées sur Twitter pour évaluer l’efficacité de ce nouveau système.

Et vous, que pensez-vous de cette solution publicitaire ? Recommanderiez-vous à vos clients de préparer une enveloppe budgétaire dédiée à l’achat d’espace media sur Twitter ? N’hésitez pas à partager votre opinion dans les commentaires.