La communication en politique, et moi, et moi, et moi… | Tendances Com
La communication en politique, et moi, et moi, et moi… » By Emilie Bramly » Post » Tendances Com
Tendance com

Je me suis rendue a un débat sur l’europe, organisé par nouvelle république. Un chose m’a frappé: Le nombre de personne, dois-je dire le nombre d’européen qui ne savent pas comment fonctionne l’europe. Alors a défaut de paraitre rabajoise, j’écris ce post, et je fais mon coup de guele de fin d’année.

Faites le test:

Demander à un panel de 10 personnes, combien y-a-il de pays dans l’union européen….

S’il vous réponde 27, demander leur de les citer…

Combien de citoyens savent, comment fonctionne la gouvernance de l’europe et combien même, connaissent les points essentiels du traité de Lisbonne dit traité simplifié?

Surement peu… Vous allez me dire, que la politique n’est pas forcément un sujet sexy. J’acquiese!

Mais la véritable question est de savoir qui sont les coupable de ce manque de communication?

Effectivement, je parle d’un manque de communication; Je trouve cela abérrant, de voir que la communication dites politque ( pouvoir d’orateur, de persuader, de convaincre, de partager et d’exprimer ses idées) peut être aussi peu au point, mais encore plus abérrant de voir que les médias traditionnels, ne sont pas capable d’être de bons relais d’information.

La communication du président Sakosy, peut être critiquée, certes, mais une chose que l’on ne peut pas lui enlever, c’est le fait qu’il COMMUNIQUE. Combien de personne cette année ont eu une révélation ( je suis de droite!, ou je suis de gauche!) ? Pouquoi? Parce qu’avec les élections présidentielles, les médias ont su relier l’information! Les candidats ont su interesser les citoyens.

La stratégie de communication employée était PULL! et non pas push.

Peu de citoyen vont vers la politique pour différentes raison… mais nous devons avoir une prise de conscience générale et nous sentir concerné par la politque européenne et nationale. Nous sommes entrain d’écrire les bouquins et l’histoire de demain. Nous sommes acteurs de l’europe et nous avons un devoir d’information.

Alors je pousse une guelante contre les médias! La communication est mauvaise. Il serait préférable de communiquer sure les points stratégiques du traité simplifié, au lieu d’écrire que notre cher président est allé voir Mickey.

Ces constats m’amenent à recentrer ma réflextion sur l’utilisation du puissance pouvoir de communication du Web 2 sur la politique. N’aurions nous pas la un moyen de tirez les gens vers la politique?

Combien de groupe politique existe-il sur facebook? qui sont les blogs politiques, ou sont les soirées d’échanges d’idées?

Moyen un peu plus accrocheur de rendre la politique sexy… non?